Hector

En se réveillant ce matin-là, Connie se rendit compte qu’elle n’avait pas penser à Hector depuis plus de 12 heures. Les rayons du soleil dessinaient sur le mur jaune face à son lit des volutes, des taches régulières en filtrant à travers les ajours du volet roulant. Il y avait du bruit dans la maison, une voix féminine chantait dans la pièce d’à côté.  Sa sœur travaillait déjà dans la cuisine.

Malheureusement, pendant ces 12 heures, elle en avait passé huit à dormir. Et en se félicitant dès son réveil de ne pas avoir pensé à lui,  elle laissait insidieusement son visage, son odeur, sa voix envahir son esprit. Hector, Hector, Hector, il était toujours là, présent dans cette chambre, la repoussant jusque dans son lit. Regarder le soleil jouer à chat perché sur le mur jaune paille ne l’intéressait plus. Elle avait perdu la bataille.DSC_0003 DSC_0001 DSC_0002 103 DSC_0008 DSC_0004 DSC_0006

Marinière fluo Armor Lux, gilet Zara ( il est parfait, il va avec tout), jupe molleton Blanche Porte ( jolie trouvaille, à moins de 20 euros, elle est largement aussi bien qu’une See u soon que j’ai vu sur le site Monshowroom à 55 euros). J’adore ce genre de jupe confortable avec un cordon de serrage à la taille.

A bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s