Stockomani

Bon, je ne sais pas si cette enseigne existe dans le reste de la France, mais si vous ne connaissez pas, j’explique brièvement le principe: c’est un magasin de déstockage, un dépôt où l’on trouve pour pas trop cher des fins de stocks. Il y a des vêtements, des jouets, des produits de beauté, des articles de jardinage, du chocolat, des gâteaux…

Je vais y trainer à peu près une fois tous les quinze jours, parce qu’il y a un supermarché bio à côté où mon mari va faire les courses.

La semaine dernière, je cherchais une coloration permanente pour couvrir les cheveux blancs  car les produit bio, justement, à base de henné et de poudres issues de diverses plantes,  je trouve que ce n’est pas très efficace.

Dans le rayon des teintures, c’est un peu compliqué car il ne reste que des couleurs improbables ( enfin, sur moi), des blonds très blonds, des noirs très noirs ( autant se déguiser en corbeau), du rouge, du bordeaux. Les étagères montent quasiment jusqu’au ciel; je suppose que les couleurs qui m’intéressent sont tout en haut, elles sont si loin, inaccessibles, impossible de lire les étiquettes.

Je trouve enfin un marron chocolat juste à ma hauteur et je m’empare du paquet.

Je regarde encore un peu avant de partir, sans raison, car ce chocolat, c’est vraiment  la couleur que je cherchais et qui me va.

Une fille se pointe. Jeune, (plus jeune que moi : une petite trentaine) mastoc, un bon gabarit, genre joueuse de rugby. Elle utilise la teinture noir corbeau. Elle est sans gène, elle prend toute la place. Le téléphone à l’oreille, elle braille :

– C’est simple, après un coup pareil, je la supprime de mon compte facebook, c’est vite fait !

Bon, comme je suis coincée là, je traine encore un peu devant les shampoings, les crèmes démêlantes, j’écoute la fille :

– Je ne veux plus en entendre parler, j’efface son numéro de téléphone et basta !

La fille sait que je l’écoute (je n’ai guère le choix, vu le volume sonore) elle me jette un regard sombre, elle me fait peur.

– Non mais, pour qui elle se prend celle-la, je la raye de ma liste d’amis.

Elle hausse les épaules, s’éloigne.

Je sors du rayon en enviant un peu cette fille. Bon, elle n’a pas ma classe, c’est sûr. Elle ressemble plutôt à un bulldozer. Mais se débarrasser d’un ami ne lui pose aucun problème. Elle doit en avoir beaucoup. Des dizaines, des centaines…

Mais qu’est-ce qu’ils lui trouvent. Pourquoi des filles comme elle sont si populaires?

Look hirondelles (rien à voir avec l’introduction): 

DSC_0502

pantalon Esprit. Veste H et M ( j’ai changé les boutons, ils étaient dorés à l’origine)  Blouse Naf Naf

chaussures couleur pourpre

DSC_0500

DSC_0499

DSC_0498

DSC_0496

Publicités

2 réflexions sur “Stockomani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s