Mathieu

La jeune fille est atterrée, pourtant Mathieu insiste jusqu’au point de rupture. Il commande une autre bière et remarque d’une voix morne : j’ai envie de perdre 2 kilos, il faudrait que je me coupe un bras. Plus peut-être autre chose ; mais ce serait dommage. Et toi, le sexe, tu aimes aussi beaucoup ça ? Moi vraiment, je ne peux pas m’en passer. Une fois par jour, c’est vraiment un minimum.

Au bout d’une heure la jeune fille se lève brusquement et abrège la rencontre. Mathieu essaye de la retenir, pendant quelques minutes il marche à ses côtés et répète : j’ai dit quelque chose qui ne te plaît pas ? J’ai fait quelque chose de mal. Mais la jeune fille s’enfuit en claquant la langue. Ce soir, une fois de plus, Mathieu restera seul, en mal d’inspiration.

Ouch, il ne sait vraiment pas comment s’y prendre avec les filles et il allait devoir se payer un love coach à 1200 euros la journée.

DSC_0568

DSC_0569

DSC_0571

DSC_0577

DSC_0576

DSC_0574

Trench et jupe Esprit, pull Bel Air, écharpe Naf Naf, bottes André

Pas symétrique

Je n’aime pas cette ride au coin de la bouche. Depuis longtemps je la surveille, je l’ai vue apparaître discrètement, sur la pointe des pieds, puis elle s’est installée, bien à son aise, elle a creusé son sillon, lentement.

Aujourd’hui, elle est si profonde, un vrai canyon. je ne vois qu’elle. De l’autre côté de la bouche, sa petite sœur est plus fine, en forme de > , même pas symétrique.

C’est horrible. Je n’ose plus sourire, encore moins rire, pourtant, je suis une fille avenante, sympathique. Au boulot, c’est devenu un tic, quand je suis mal à l’aise, quand je veux éviter les questions indiscrètes, quand je pose une question gênante, je ris, je redeviens cette  petite fille timide et invisible que je déteste tant, dont je n’arrive pas à me débarrasser, que je voudrais  noyer et jeter au fond d’un puits.

Une petite fille qui n’a rien appris. La vie ne m’a rien appris, elle a juste griffé ma peau, creusé cette ride, ces pattes d’oie.

Devant la glace, je tends le derme en glissant ma langue pour gonfler le sillon. Tous les matins, tous les soirs, je masse, je roule, j’entortille avec des crèmes, des lotions, des sérums hors de prix. La nuit, je rêve d’ôter cette peau, de bien la repasser et de la poser à plat, soigneusement lissée sur la table de nuit. Ainsi, elle s’userait moins.

Vieillir, ce n’est pas une renaissance. La peau  fraiche et repulpée, mon œil!

Et ce n’est que le début!

Un petit look festif  pour se remonter le moral?

DSC_0485

Haut dentelle noire Promod, pantalon Sister Jane (sur Asos), chaussures Bloch

DSC_0470

DSC_0484

DSC_0464

DSC_0495

DSC_0488

Pas si futile….

Bon, aujourd’hui, je vous propose quelques chose d’incroyable, d’exceptionnel, du jamais vu sur un blog de mode

Attention…..Roulement de tambour…

un look visite de chantier

ça c’est du lourd, de l’original.

Vous ne le verrez nul par ailleurs.

et on dit: merci beaucoup futility Jane.

DSC_0243

Si cela vous intéresse le chantier est le futur siège d’une banque.

DSC_0212

DSC_0248

Total look Esprit: veste (la même que le post Présentation), chemisier blanc et jean.

Sac Kipling.

DSC_0258

DSC_0253

Casque et chaussures de sécurité Vintage

DSC_0242

Un petit problème

– Je t’en prie Tom, c’était sympa lorsqu’on jouait au tennis.

– Non, pas du tout. C’était un triste spectacle ! Surtout pour les autres.

– J’adorais ce club. Je ne sais pas pourquoi on l’a quitté.

– Il y a eu ce petit problème, tu t’en souviens ? Quand j’ai arrêté le trésorier qui venais de tuer sa maîtresse…

– Détails, Tom, détails. Et pourquoi pas le golf ?

Un look décontractée avec une veste matelassée Warehouse sur Asos, une veste H et M  en dessous, un jean Esprit (ancienne collection) et des ballerines nacrées Repetto

DSC_0038

DSC_0046

DSC_0037

DSC_0036

Présentation

DSC_0053

Bien, continuons les présentations.

J’ai pas mal de fringues que j’accumule dans mes placards, mais comme je vis à la campagne et que je ne sors pas beaucoup (voir jamais !) je n’ai pas souvent l’occasion de les montrer.

D’où l’idée du blog. Mais comme je ne suis plus très jeune, que je ne sais pas très bien me maquiller et que je n’ai pas envie de passer 3 heures à chaque fois pour effacer rides, ridules, poils et duvet sur photoshop (je viens de voir un reportage sur les retouches de photos sur M6, ce qui m’a permis de trouver la bonne excuse) les photos seront tronquées à hauteur du visage. J’ai aussi quelques casquettes et chapeaux qui me permettront de jouer à cache-vache. Vous ne le verrez donc jamais en entier. Ou alors de loin, de très, très loin…

Alors, ça vous donne quand même envie de continuer ?

Voici un petit look, peut-être pas très adapté aux courses quotidiennes chez le boulanger au supermarché mais que je pourrais étrenner lors d’une prochaine visite à la Maison Blanche ou Buckingham Palace (parfait, je pars en vacances en Angleterre cet été et je serais 3 jours à Londres. Je téléphone immédiatement à la reine pour prendre un rencart).

à bientôt.

DSC_0056

DSC_0059

DSC_0050

DSC_0051

DSC_0064

Robe NAF NAF (ancienne collection), veste Esprit (En solde cet hiver), chaussures Annabel Winschip for André (achetée sur ebay)

Cueillez, cueillez vostre jeunesse

Futility Jane aime les fleurs.

Futility Jane est une fleur parmi les fleurs.

Elle cultive son jardin. Elle aime les camélias et les pivoines. Et aussi les roses.

Comme l’écrivait Pierre de Ronsard:

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.

Le poète est bien cruel. Voilà un petit texte idéal  pour vous saper le moral pendant une belle journée de mai. Surtout qu’il commence à pleuvoir! Nous devons quitter le jardin en courant, ma photographe et moi, et regarder les pivoines depuis le salon.

Look pivoine en fleur:

Jupe Zara ( cet hiver. Veste à basque Vero Moda, chaussures Camper ( ancienne collection)

DSC_0509

DSC_0510

DSC_0511

DSC_0507

DSC_0508

DSC_0506

Bonjour

DSC_0075Bonjour à toutes et à tous. Nouveau blog, tout neuf, tout petit, tout mimi, alors un peu d’indulgence, s’il vous plait!

Pourquoi suis-je là? Je m’ennuie, je ne sais pas quoi faire de mes soirées, je ne sais pas quoi faire de mon temps libre même si je n’en ai pas beaucoup,  qu’est-ce que je peux faire… je suis toute seule, je n’ai pas d’amis, alors, n’hésitez pas, une petite visite, un petit commentaire, j’ai envie d’avoir des copines moi aussi, de parler mode, frou-frou, chaussures et produits de beauté bio. Vive la futilité qui fait du bien dans un monde si cruel.

Première série de photos dans un jardin sous un vrai cerisier en fleurs( des fleurs blanches et une pluie de pétales), avec une  veste en molleton ZARA (nouvelle collection) , une marinière rose fluo ARMOR LUX ( solde de cet hiver) et un  pantalon noir ZARA. Une tenue idéale et super confortable pour les premiers jours de printemps.

Et puis bien sûr le hamac, tout frais sorti du garage et le gros oreiller bien appétissant ma foi.

A bientôt.

DSC_0073

DSC_0012

DSC_0019